• bonjour jespere que tu vas bien?Les justificatifs de la déification du Fils???
    Les vérificateurs se sont interrogés, dans ce cadre, au sujet de l'incarnation du seul Fils sans Dieu ou l'Esprit Saint ? Ils se sont posés la question pourquoi l'incarnation ne s'est faite que sous forme humaine ?Quelle est son utilité ? Pour quelles raisons est-il descendu de ses hautes sphères pour entrer dans les entrailles d'une femme pour sortir de son vagin, en fin de compte ? Pourquoi tout cela s'est ainsi passé ? Les prêtres se sont efforcés de trouver des solutions à ces questions. Mais ils ne trouvèrent dans la Bible aucune réponse, aussi se sont–ils repliés sur leurs raisons. Ils sont alors parvenus à des avis, chacun selon le raisonnement qu'il a suivi.Ils n'ont découvert dans le Nouveau Testament aucune preuve qui certifie les dires de Paul que Dieu s'est incarné en Jésus.Leurs réponses se résument dans ces quatre opinions :
    Premièrement : L'incarnation est un mystère incompréhensif mais il faut y croire.
    Deuxièmement : Elle sert à combler le vide entre Dieu et l'humanité et à la faire sortir de son isolement par la vision de Dieu.
    Troisièmement : Elle est un moyen de faire retourner les gens à l'adoration de Dieu après leurs vénérations des êtres humains et des dieux fabriqués de toutes pièces. Ayant délaissé le Créateur
    et abandonné le culte qui devait lui être destiné, l'Omnipotent s'est fait homme dans le but d'être adoré. Saint Ephraïm a enregistré : « Dieu a remarqué que nous adorions les objets produits de nos mains, pour cela il a pris la forme humaine qui lui permettra de nous reconduire vers lui et de l'adorer»
    Quatrièmement : Elle était une nécessité pour faire accorder la Miséricorde et la Justice de Dieu avec la mort qui frappe toute l'humanité puis sa résurrection. Et, Jésus a été le bouc émissaire.
    Le pape Athanase, l'un des membres influents du concile de Nicée a dit : « A cause de cela, il était de la fonction du Verbe d'accorder la Bonté à l'homme méchant et en même temps de garantir les revendications du Père juste au même diapason que celles de l'ensemble. Il est le Verbe du Père et est supérieur à la totalité du genre humain. Il était l'unique, de par sa nature, à modifier la création de toutes choses et à supporter les souffrances d'autrui. Pour cela, la Parole de Dieu, incorporelle,immatérielle, ne connaît pas la méchanceté est descendue dans notre monde... et puisqu'elle n'acceptait pas de voir la mort anéantir la création et réduire à néant l'oeuvre du Père, elle a pris un corps semblable au nôtre... Car si le Seigneur n'était pas le Sauveur de tous, le Fils de Dieu est venu à nous, a vécu parmi nous et à délimiter le but de la mort. De cette manière, il a apporté le salut aux hommes.» Puis qu'est-il advenu de
    l'humanité après le décès de Jésus? Est-ce que la mort a cessé de la dominer?
    Le même Athanase revient à la charge et nous répond ;« C'est par l'envie de Satan que le trépas est entré au monde...Lorsque ce phénomène débuta, les gens commencèrent à mourir.La méchanceté s'empara d'eux, à partir de ce moment. La mort fut dotée d'une emprise sur les hommes plus forte que son emprise naturelle car elle a été la conséquence de la menace divine lors de la désobéissance des mortels. »Mais nous ne connaissons pas l'autorité naturelle de la mort ?nous ne savons rien au sujet de la mort des gens avant et après Jésus, comme il est de notre devoir de nous interroger sur l'emprise de la mort sur d'autres êtres comme les différents animaux.
    Athanase nous cite une autre raison de l'incarnation, la familiarité à laquelle nous avons fait allusion plus haut. Il a écrit :« Lorsque Dieu créa la force qui doit régir le genre humain par Sa Parole, il se rendit compte de leur faiblesse. Dieu sut que Ses créatures ne peuvent connaître leur Créateur ou qu'elles se fassent une idée sur Lui d'une manière absolue...IL eut pitié d'elles à cause du degré de leur altruisme et ne les laissa pas dans l'ignorance de Son Etre afin de ne pas considérer l'inutilité sans bornes de leur existence sur terre»
    L'objectif de l'incarnation consistait donc à accoutumer l'humanité à la vision et à la connaissance de son Dieu et à abolir ce large fossé entre le Créateur et le créé. Ce sujet a été traité par Sanoût dans son livre {La véritable Chrétienté}. Il a écrit : « Il existe uniquement une profonde crevasse ... Si Dieu ne s'était pas aperçu de cette réalité, rien n'aurait changé et l'homme serait resté sans espoir,se débattant, involontairement, dans les ténèbres mais Dieu a parlé et a pris l'initiative de s'annoncer»
    A ce stade, le Dr Abdelkrim El-Khatîbe se demande comment étaient alors les relations des prophètes avec leur Seigneur en présence de ce gouffre. Ont–ils conçu de leur Seigneur une connaissance qui leur permettait de l'adorer et de lui obéir ou bien leur foi était-elle superficielle? Quel changement s'était-il opéré après l'Incarnation de Dieu? Les gens ont-ils cru et ont-ils connu Dieu? Est-ce que l'athéisme s'est
    évaporé de leur esprit? Comment parle-t-on de la familiarité des croyants alors que Dieu a été giflé, frappé et flagellé. Ces actes,normalement, doivent diminuer la valeur de la divinité, à leurs yeux. Le fond de la personne humaine ambitionne de connaître l'inconnu et ses excitations se tournent alors vers l'occulte. Si elle arrive à découvrir l'ésotérique et à percevoir l'incompréhensible, ses acharnements se calment et ses passions vers les choses qu'elle cherche à connaître se refroidissent.
    Puis qu'elle a été l'attitude des générations humaines qui n'ont pas été familiarisées avec l'incarnation. Est-il juste qu'elles en soient privées? Comment peuvent-elles connaître leur Dieu alors qu'elles ne l'ont pas connu!? Pourquoi lui avons-nous été familiarisés lors de son enfance et de son adolescence et non pas pendant son mûrissage et sa vieillesse. Les Musulmans rejettent ces justificatifs futiles qui nuisent à la Majesté de Dieu, qui font de Lui un Etre Incapable d'accorder l'amnistie et l'absolution des péchés, Désemparé entre Sa Justice et Sa Miséricorde. Les sages,parmi les hommes et encore moins le Maître Suprême des mondes n'avancent jamais de pareilles idées qui Le rendent impuissant à orienter vers la bonne direction Ses créatures, à l'exception de celles qui demeurent attachées aux diverses formes du polythéisme.

  • Anonyme

    merci de m'avoir ajouté a ta liste d'amis
    que la grâce et la paix de Notre Seigneur Jésus-Christ soie déposée sur toi et dans ton coeur

  • Salut, c'est jean patrick, viens voir mon nouveau blog 0νerGroove : mon nouveau blog oνerGroove ICI
    Fais ton blog OνerGroove et ajoute moi en contact. Si tu es deja sur OνerGroove, ajoute moi. Merci!






    377

  • Bonjour_______voilà :
    des Questions logiques à vous poser en ce qui concerne la divinité du christ, je vous souhaite bonne réfléxion..

    _Pourquoi il n'y aucun passage ou Jésus dit "je suis votre Dieu adorez moi" , alors que c'est le dogme principal chez les chrétiens aujourd'hui ?
    _Pourquoi les autres nations ( ceux qui sont venu avant le christ et dont les prophètes ) ne croyaient pas à la trinité , seraient il envoyé en enfer pour cela?
    _Si Jésus est Venu pour délivrer l'humanité du péché original commis par Adam, pourquoi ne l'a t il jamais dis ? vu que la bible ne contient aucune parole du christ parlant du péché originel , on signale la que cette doctrine a été développée bien après au début du V e siècle par un prêtre nommé augustin.
    _pourquoi Dieu le tout puissant devrait il faire descendre son prétendu fils pour pardonner aux gens leurs péchés , ne pouvait il pas simplement pardonner ces pèches?
    _Comment Dieu peut il être trois en 1 et un en trois (sans donner l'exemple de l'œuf ou celui de la pomme qui n'y correspondent pas) ?
    _Si le christ est Dieu pourquoi le christ affirmait que c'est Dieu qui l 'a envoyé ?
    _Si le christ était d'accord sur ce qui lui arrivait et qu'il était Dieu pourquoi prierait il sur la croix "eli eli lama chabaktani": mon Dieu , mon Dieu pourquoi tu m 'as abandonné ?
    _Quand Dieu , le créateur était sur la croix ( gloire a lui de ce qu'il prétendent) , qui c'est qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux prières de gens , qui.... ?
    _pourquoi la libération des péchés n a pas été faite au temps d'Adam?
    _La prétention selon laquelle Jésus unit en lui l’essence divine et l’essence humaine.
    Cette union était de quelle nature ?

    Si c’est une incarnation, on aurait l’infini qui deviendrait fini, l’immatériel et l’invisible qui deviendrait matériel et visible.
    Ou bien, est-ce du genre de l’eau des roses dans les roses, de l’huile dans les olives, du feu dans le charbon ?

    Si c’est comme cela, il est inconcevable car le fils chez les Chrétiens n’est pas un corps.
    Ou bien encore est-ce du genre de la couleur que porte un corps ?

    Si oui, la couleur ne peut apparaître que dans une substance, et n’aura de valeur que par le corps ; si le corps disparaît la couleur disparaîtra nécessairement avec lui.

    Une autre question se pose :

    Qui a assigné au fils le corps ? D’après les Evangiles Jésus fut créé par la puissance de Dieu ; donc il s’ensuit deux conséquences :

    _ Le fils spirituel après l’union avec Jésus s’est-il détaché de l’Etre divin ou bien non ? Dans le premier cas, le fils ne serait pas uni avec Dieu puisque le fils est dans Jésus. Et ceci implique la disparition de Dieu parce qu’une partie de son essence fut détachée de lui.

    Dans le deuxième cas, le fils existe dans deux lieux !

    _ Si cette union n’est pas une incarnation, le fils spirituel et Jésus font deux êtres et non un, donc il n’existe pas d’union. S’ils se sont transformés en « un » (et les deux autres disparaissent), ce ne serait pas une union mais on aura un troisième être. Si l’un d’entre les deux périt il n’y aurait pas d’union puisqu’il n’y aurait pas d’union entre quelque chose qui existe et quelque chose qui n’existe pas.

    _ Dieu est un Etre qui existe sans avoir besoin d’un autre qui le crée ; il est le « Nécessaire ». Il n’est pas un corps, ni dans un lieu, ni accidentel. Par contre Jésus, comme nous l’avons vu, est un être humain, ayant un corps, créé par la puissance de Dieu, n’existait pas avant sa naissance, tué comme vous le croyez (en tant que Chrétien). Sachez q'Il mangeait, buvait, grandissait, se fatiguait, dormait et se réveillait. Toutes ces caractéristiques sont d’un être humain, mortel comme les autres.

    __Les Chrétiens croient que les Juifs l’avaient pris, l’avaient crucifié et enfin l’avaient tué. Si ce Jésus était vraiment un Dieu, ou une partie de Dieu demeurait en lui, pourquoi n’avait-il pas pu les repousser ? Et pourquoi demandait-il à Dieu d’éloigner de lui la coupe de la mort ? Pourquoi avait-il manifesté l’impatience, l’angoisse et la tristesse ?
    _Si Jésus est le Dieu pourquoi appelait-il celui qui est dans les cieux ? Il devrait s’appeler soi-même ! Si Dieu se trouvait dans le ciel, il n’était pas alors en Jésus.

    Et ainsi, apparaît l’absurdité, et l’aberration dans votre dogme (Chrétien). Celui qui a une raison et réfléchit, lorsqu’il lit attentivement le Nouveau Testament se convaincra que Jésus n’est qu’un être humain, un prophète parmi les prophètes. En plus, il sera persuadé que les arguments avancés par le Coran, soit ceux qui se basent sur les dires de Jésus, soit ceux qui se basent sur la raison sont clairs, convaincants et dirigeants vers le juste milieu, vers la vérité. centermansor@hotmail.fr envoyez moi le votre

  • Salut, c'est christophe, viens voir mon nouveau blog 0νer-Groove : mon nouveau blog oνer-Groove ICI
    Fais ton blog Oνer-Groove et ajoute moi en contact. Si tu es deja sur Oνer-Groove, ajoute moi. Merci!






    4238